Budget municipal

Le budget 2018 a été voté le 29/03/2018  à l’unanimité par le Conseil municipal de La sure en Chartreuse.

LE  BUDGET  2018  EN  DIX  CHIFFRES  CLÉS

Le deuxième budget primitif de La Sure en Chartreuse s’articule autour de dix chiffres clés. C’est d’abord près d’un million d’euros de crédits qui sont programmés en dépenses et en recettes (pour être précis 575.000 € de dépenses de fonctionnement et 400.000 € d’investissement).

Le fonctionnement se répartit principalement entre les charges à caractères générales (ensemble des frais de fournitures et de prestations facturées à la commune) pour 213.000 €, et les charges de personnels à hauteur de 240.000 €.

Côté recettes, les impôts devraient représenter 250.000 €, le reste provenant essentiellement des dotations et compensations, en particulier pour la réduction de la taxe d’habitation mise en place par l’État. Les taux d’imposition cible de convergence des deux communes historiques restent inchangés : 7,59% pour la taxe d’habitation, 16,04% pour la taxe foncière sur les propriétés bâties et 47,37% pour les propriétés non bâties.

La partie investissement consacrée en grande partie notamment aux enfouissements de réseaux du village de Pommiers la Placette ainsi qu’à la rénovation de la chaire de l’église de Saint-Julien de Ratz sera financée par plus de 210.000 € de subventions des différents partenaires de la commune (le Syndicat des Énergies du Département de l’Isère (SEDI), le Conseil Départemental, la Communauté d’Agglomération du Pays Voironnais, l’État et le Conseil Régional) et plus de 120.000 € d’autofinancement (dont 101.306 € d’excédent de fonctionnement reporté du premier compte administratif 2017 de la commune nouvelle ; à noter que la réserve de fonctionnement de 147 000 € est conservée dans ce budget).

Un budget, qui après l’an un de la fusion, permet d’assurer nos équilibres financiers en réduisant notre endettement qui ne représentera plus que 274.000 €, soit à peine plus d’un an de recettes fiscales directes. La commune de la Sure en Chartreuse participera ainsi de façon exemplaire au désendettement des comptes publics de la nation. Ces derniers totalisent au 13 avril 2018 des dettes de 2.235.000.000.000 € soit 33.358 € par habitant, plus de 95% de notre P.I.B (le taux cible étant de 60% …) même si pour la première fois depuis 2006 la nation a réussi, avec un score de 2 ,6%, à repasser sous la limite européenne de 3% de déficit budgétaire de l’ensemble des administrations publiques qui comprend bien entendu des communes comme la nôtre !