Le Bruit

Nous sommes tous amenés à effectuer des travaux d’entretien de nos habitations, qu’ils soient de jardinage ou de bricolage.

Afin  que  les  gênes  entre  voisins  soient  limitées,  il  est  important  de  respecter certaines règles. Celles-ci sont précisées dans Arrêté préfectoral  97-5126  dont vous trouverez ci-après deux extraits qui concernent les petits travaux et les animaux des particuliers :

« A  cet  effet,  les  travaux  de  bricolage  et  de  jardinage  utilisant  des  appareils susceptibles  de  causer  une  gêne,  pour  le  voisinage  en  raison  de  leur  intensité sonore tels que tondeuse à gazon, motoculteur, tronçonneuse, perceuse, raboteuse ou scie, ne sont autorisés qu’aux horaires suivants :

les jours ouvrables de 8 h 30 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 19 h 30,

les samedis de 9 h 00 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 19 h 00,

les dimanches et jours fériés de 10 h 00 à 12 h 00. »

 

Concernant nos amies les bêtes, « les propriétaires d’animaux et ceux qui en ont la garde  sont  tenus  de  prendre  toutes  les  mesures  propres  à  préserver  la tranquillité des habitants des immeubles concernés et du voisinage, ceci de jour comme de nuit, y compris par l’usage de tout dispositif dissuadant les animaux de faire du bruit de manière répétée et intempestive.

Les chiens de garde doivent avoir subi un dressage tel qu’ils n’aboient qu’en cas de tentative d’effraction. »

Je vous remercie tous par avance du respect de ces règles de vie.

Le maire,

 

Virginie RIVIERE

 

 

 

 

 

 

La Sure en Chartreuse, le 11 juin 2018

Gestion des déchets

  • LES DÉCHETS… tout connaître

Prévention, collecte, compost, traitement et recyclage des déchets ménagers

 N’hésitez pas à consulter cette rubrique régulièrement, sans oublier, la rubrique agenda en page d’accueil du site pour connaître toutes les dates à ne pas manquer !

http://www.paysvoironnais.com/les-s…

  • FRÉQUENCES DE COLLECTES propres à La Sure en chartreuse

Chaque jeudi, avant 11h du matin, vous sortez :

- Les semaines paires, le bac marron (déchets alimentaires) et le bac jaune (emballages recyclables)

– Les semaines impaires, le bac marron (déchets alimentaires) et la poubelle ordinaire (déchets résiduels)

Un vendredi sur 4, vous sortez :

– Le bac bleu dédié aux papiers (magazines, catalogues, courriers, …)

Pour consulter le calendrier des collectes de juin à décembre 2018, cliquez ici

  • DÉPÔTS SAUVAGES d’ordures ménagères

depots-sauvages-jpg

Nous vous rappelons que les dépôts sauvages des déchets (notamment ordures ménagères, cartons, métaux, gravats) et décharges brutes d’ordures ménagères sont INTERDITS sur l’ensemble des voies, espaces publics et privés de la commune.

Ambroisie

ambroisie-jpg  En Isère, un arrêté préfectoral n° 2000-1572 du 07 mars 2000 ( modifié par arrêté 2009-02370 du 17 mars 2009) fixe le caractère obligatoire de la lutte contre la prolifération et la dissémination de l’ambroisie.

Besoin d’un conseil ?….   

Prenez contact avec la mairie qui vous mettra en relation avec Guy PORTZER, référent de la commune sur ce sujet.

RECONNAÎTRE :

• Surtout par ses feuilles : très découpées et du même vert sur les deux faces,
pas d’odeurs fortes quand on l’écrase,
confusion possible avec l’armoise commune à la face inférieure gris argenté et odeur forte quand on l’écrase
• Ses lieux de développement Les chantiers récents (lotissements, terrains viabilisés, remblais de terre… )
Les champs (culture du tournesol, soja… )
Les bords de voiries (routes, chemins… )

DÉTRUIRE, mais comment ?

• Agir surtout avant la floraison :
• l’arracher, la faucher (répéter si besoin car elle peut malgré tout repousser). Éliminer par tout autre moyen
• Rester vigilant après pour limiter la dissémination des graines

DÉTRUIRE impérativement, mais pourquoi ?

• Elle émet une très grande quantité de pollen
• Son pollen provoque chaque année des allergies (rhinites, conjonctivites, trachéite, asthme, urticaire eczéma… etc., jusqu’à l’insuffisance respiratoire et parfois l’hospitalisation.
• 12% de la population touchée en Nord-Isère de fin juillet à octobre.
• Coût de santé de 11 à 15 millions d’euros par an

En savoir plus…..