Le Parc Naturel Régional de Chartreuse

QU’EST CE QU’UN PARC NATUREL RÉGIONAL ?

Un Parc naturel régional se doit d’être à l’écoute des projets. Il doit non pas se substituer aux initiatives locales, mais les favoriser, en être le moteur. Son savoir-faire se trouve dans son intelligence à stimuler, à mettre en relation des partenaires, à coordonner et à orchestrer des actions, à monter des projets et à rechercher des compromis acceptables, à être à l’initiative d’actions innovantes sur son territoire.

Les 56 Parcs naturels régionaux en France, ont 5 missions principales à remplir, avec comme enjeu principal, l’harmonie entre l’homme et la nature.

COMMENT AGIT UN PARC ?

Le Parc naturel régional de Chartreuse

La commune de la Sure en Chartreuse fait partie du Parc naturel régional de Chartreuse.

Crée en 1995, le Parc naturel régional de Chartreuse étend ses 76700 hectares sur l’Isère et la Savoie, entre Chambéry, Grenoble et Voiron. Massif préalpin calcaire, il culmine à 2082 mètres d’altitude (Chamechaude). La Chartreuse centrale (Haute Chartreuse) se caractérise par une montagne au relief abrupt et tapissé de profondes forêts. Elle est le terrain de prédilection des chevreuils, sangliers, cerfs, mouflons et chamois.

Les 5 missions du parc sont :

  • Préserver et valoriser les patrimoines naturels et culturels
  • Favoriser le développement économique et la qualité du cadre de vie
  • Aménager le territoire,
  • Informer et sensibiliser habitants et visiteurs
  • Conduire des actions expérimentales ou innovantes

Découvrez les derniers numéros du journal du Parc

 

 

POURQUOI « MANGER LOCAL » ?

Le Parc de Chartreuse s’emploie à faire connaître l’offre riche et diversifiée qui existe sur son territoire, souvent méconnue. En tant que consommateur, acheter des produits alimentaires frais, produits près de chez soi offre de nombreux avantages : soutien à l’économie locale, respect de son environnement, connaissance de la provenance des produits, rencontre avec des producteurs, plaisir de la fraîcheur.

Pour les producteurs, c’est obtenir une rémunération plus juste en limitant les intermédiaires et  créer des liens avec leurs consommateurs qui font vivre le terroir.